L’Islande // Partie 6 : Les fjords de l’Est

carte fjord est

La première journée de pluie du voyage a un peu changé notre planning ! Nous étions censés faire une rando à Dimmuborgir, mais la pluie en a décidée autrement, nous avons pris la route directement pour rejoindre le lac Lagarfjlot, la route était sublime (je vous avais prévenu que je me répéterai), chaque changement de temps crée une atmosphère différente sur les lieux.. Il faudrait rester une semaine à chaque endroit pour le voir avec différentes lumières et différents temps.. Pour bien ressentir les lieux.
Cette partie de la route 1 est vraiment désertique, pas une maison, même abandonnée, très peu de voitures, et je ne crois pas que nous ayons croisé un seul mouton.
C’est une étendue de terre noir, sans aucune végétation, avec des silhouettes de montagnes et de volcans au loin… Le mauvais temps accentuait le mystère de cette route, c’était magnifique.
A cause du Bardabunga et des mesures de sécurité, nous n’avons pas pu emprunter la F88 pour rejoindre Askja… C’est une de mes déceptions du séjour, j’avais hâte de voir ce volcan et son petit cratère rempli d’une eau soufrée, Un autre ajout à la prochaine liste de voyage.

route 1 sous la pluie, Islande ©
Au fur et à mesure que l’on rejoignait l’est, la végétation et les maisons réapparaissaient. Nous sommes arrivés à Eggilstadir sous une petite pluie pas très agréable et pas très motivante pour notre nuit à venir en tente.. Nous avons donc changé de programme, direction un petit camping à la sortie de la ville qui avait encore 2 cottages de libre. Les mêmes petit abris de jardin qu’ Myvatn, mais cette fois ci à 40€ la nuit et avec une petite kitchenette et une table à l’intérieur. Bon, on a réussi à faire péter les plombs à minuit et demi en essayant de faire chauffer notre eau pour nos pâtes chinoises, l’échec.. Et puis évidemment il repleuvait, donc je vous laisse imaginer la scène, deux idiots avec une lampe torche, le kway par dessus le pyjama, accompagné des claquettes, à essayer de trouver le compteur électrique ! On a trifouillé des boutons sans trop d’espoir et sans aucune connaissance. Mais on a réussi ! L’électricité est revenue, on ne sait pas comment et nous avons pu manger nos pâtes, et dormir avec le radiateur !

Avant toutes ses aventures, nous avons profité d’une accalmie pour longer le lac et aller manger vers Hengifoss, puis nous avons pris la splendide route 910, direction Laugarfell. Petite balade au couché du soleil, suivi par un bain chaud au milieu de nul part, c’était absolument parfait !

Laugarfell, Islande ©

Le lendemain, nous nous sommes rendu dans le nord, dans la région de Storurd pour une rando à la journée. Au programme, 17km de marche, sous un ciel nuageux mais clair. C’était magnifique, les premiers kilomètres étaient épuisant, ce n’était que de la montée, et à chaque col, on avait l’impression d’arriver, et bien non, il fallait encore monter !
Et puis arrive le dernier col, et là, une vue panoramique sur une chaîne de montagnes… L’une noire et épineuse avec de la neige éparpillée, l’autre irrégulière et vallonnée, d’un vert profond. Le soleil faisait briller les ruisseaux en contre bas…  La récompense de l’effort !
Nous avons ensuite traversé des glaciers, des rochers, des champs d’herbes, des rivières. Les deux dernières heures ont été très longues, le paysage était plus monotone et la fatigue gagnait du terrain, à chaque virage je pensais apercevoir notre bolide.. mais c’était un mouton, un rocher, une flaque… !
Quelle satisfaction après ces 6 heures de marche, plusieurs émotions se mélangent, nous sommes crevés, mais heureux !

IMG_9634IMG_96731IMG_9673IMG_9719

Nous avons passé la nuit à Brekka, Mjóifjörður. Camping spartiate, au bord de l’unique route du fjord. Deuxième et dernière mauvaise expérience d’hébergement.
En Islande, la plupart des campings ont une salle commune, une cuisine, et des sanitaires. Lorsqu’on arrive dans la soirée, les réceptions sont souvent closes et le campeur vit sa vie, paye au petit matin, ou bien mets son règlement dans la boite prévue pour.

Ce soir là, après nos 17km de marche, nous voulions de la viande, et une douche chaude. Dans la salle commune, un groupe d’italiens bavardent et mangent, je leur demande si je peux utiliser la cuisine, je suis accueillie à bras ouvert, ils me proposent même des pâtes !
Entre temps, on a réussi à croiser la proprio qui nous dit que la salle commune et la cuisine sont privatisées, donc que nous ne pouvons pas l’utiliser. Bon, petit moment gênant, le poulet et le riz sont déjà entrain de cuire il y a du vent dehors, on va pas aller bien loin avec notre réchaud (ah oui ! On a trouvé un réchaud à Eggilstadir dans un magasin de sport!). Les italiens nous ayant autorisé à être là, nous décidons donc de finir de cuisiner, et d’aller manger dehors.
C’était sans compter sur leur gentillesse, ni une ni deux, ils débarrassent la table et nous font de la place pour que nous n’ayons pas à manger dans le froid ! Génial, repas chaud au chaud ! Bon, ensuite ça se gâte, douche froide, chien aboyant devant la tente, et tracteur avec la radio a fond. Nuit très bizarre mais la fatigue nous a fait bien dormir ! Au petit dej, nous nous faisons allumer par la proprio qui nous demande de payer un supplément pour l’utilisation de l’électricité dans le cuisine, à hauteur de 5€ par personne ! Parce que les gentils italiens n’ont pas nettoyé les traces de sauces tomates sur la plaque et ont dit que c’était nous… On est ravis ! Du coup on nettoie et on explique à la dame que nous ne paierons pas le supplément, que les italiens nous avaient autorisés … Réveil un peu chaotique, du coup, nous avons replié les tentes et rangé les affaires vite fait pour ne pas déranger plus !

Direction le bout du fjord et son ancien phare et sa jolie vue.ancien phare Mjoifjordur, Islande © Mjoifjordur, Islande © Mjoifjordur, Islande © img881Mjoifjordur, Islande ©

A suivre : Partie 7 : Le Sud

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s